Retour à la liste des articles Publié le : 3 février 2017
particulier a particulier

Depuis quelques années, une formule de prêt atypique fait concurrence aux offres étalées par les organismes de prêts traditionnels. Elle attire beaucoup de monde en Europe, aux Etats-Unis et au Japon. Aujourd’hui, ce nouveau type de prêt, qui n’est pas si nouveau que ça en fin de compte, tend à se propager dans les 4 coins du globe. On parle bien évidement du pret entre particulier. Dans cet article, voyons ensemble les tenants et les aboutissants de ce crédit qui fait fi au circuit bancaire.

La popularité croissante du prêt entre particuliers

Le crédit entre particuliers est une formule de prêt qui s’effectue en dehors du circuit bancaire. Des personnes physiques font office d’investisseur, qui emprunte de l’argent à d’autres personnes physiques qui recherchent un crédit. Grâce à l’avancé technologique, des plateformes de crédit aux particuliers en ligne ont vu le jour. Ces plateformes spécialisés ont facilité la mise en relation entre les personnes qui souhaitent investir (les prêteurs) et les personnes qui sont en quête de financement (emprunteurs).

En novembre 2014, le cadre juridique régissant le prêt entre particuliers a été mis en place en France. Depuis cette date, le crédit sans banque ne cesse de faire plus d’adeptes. En complément des consommateurs fidèles des crédits classiques, les ménages mis en marge par les établissements de prêt accourent vers ce type de produit inhabituel. Ceux qui sont fichés par la banque de France ne sont pas en reste. Grâce à ses atouts, l’essor de ce crédit hors-norme grandit chaque jour.

Les avantages du crédit contracté de particuliers à particuliers

Le prêt hors circuit bancaire attire les utilisateurs pour de nombreuses raisons :

– Ne pas devoir passer par une banque a toujours des avantages

– La souscription à une assurance de pret est dans la plupart des cas facultative.

– En comparaison des tarifs des banques, le coût total du prêt entre particuliers est moins élevé.

– Il n’existe pas de critères d’octroi préfixés à l’avance. Les dossiers à fournir sont limités au minimum.

– Le déblocage des fonds s’effectue dans les meilleurs délais.

Pour l’investisseur, emprunter de l’argent aux particuliers leur permet d’avoir une plus-value largement supérieure aux intérêts d’un placement bancaire normal ou d’un compte épargne livret A.

Les documents officiels reliant les contractants

Il est primordial de mettre en noir sur blanc tout ce qui est lié au prêt. Voici les renseignements qui doivent se trouver dans le document :

– Nom et adresse du préteur et de l’emprunteur,

– Objet du contrat,

– Descriptions des droits et obligations des parties contractantes,

– Dénomination et localisation de la juridiction capable de trancher en cas de litige.

Établir un contrat est la meilleures des solutions. Il est idéal que chaque partie ait en sa possession un acte notarié. Une reconnaissance de dettes datée et dument signée par les deux parties peut remplacer le contrat. En cas de litige, ils peuvent se référer sur ce document officiel pour prouver l’existence de la transaction.

Même si le prêt sans banque est tellement attrayant, il faut faire très attention avant de s’engager. Certaines offres sont trop belles pour être honnêtes. La vulgarisation sans cesse croissante du Net encourage les escrocs à s’implanter davantage dans le monde virtuel. Pour éviter les arnaques, vérifier que votre interlocuteur ait un agrément de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) ou est immatriculé à l’Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance (ORIAS).

Maintenant que vous en savez assez sur le prêt entre particuliers, à vous de choisir pour le crédit classique ou le prêt sans banque.