Retour à la liste des articles Publié le : 24 mai 2017

Société Générale, le spécialiste du crédit à la consommation, vient de lancer la démarche d’entrée en Bourse d’ALD Automotive, sa filiale spécialisée dans la gestion de flottes et de prêt auto, après que l’Autorité des marchés financiers (AMF) ait reçu son document de base. Cette initiative a comme but de propulser le gestionnaire sur le devant du marché mondial de la mobilité et de la gestion de flotte automobile et fait suite à une annonce en février de Société Générale, propriétaire à 100 % d’ALD qui prévoit de céder entre 20 % à 25 % de sa part du capital.

Société Générale : 1,4 à 1,7 milliard d’euros de bénéfice

Avec ses 1,4 million de véhicules, ALD Automotive est le leader européen de la gestion de flottes automobiles, et se trouve actuellement au troisième classement mondial. Selon l’agence Reuteurs citant des sources « industrielles », cette entrée en bourse permettrait une valorisation de 6 à 7 milliards d’euros, ce qui revendrait entre 1,4 à 1,7 milliard d’euros de bénéfice pour la Société Générale, ainsi qu’une plus value. Pour ce qui est de la valeur comptable de la participation de Société Générale, elle est estimée à 3,1 milliards d’euros.

Concernant l’entrée en bourse, un récent communiqué de Mike Masterson, directeur général d’ALD lui a permis de confirmer : « L’introduction en Bourse d’ALD envisagée nous offrira la flexibilité stratégique pour accélérer notre développement et atteindre notre objectif d’être un leader mondial des solutions de mobilité et des services de gestion de flotte automobile. Elle aura lieu à un moment où la société a démontré sa capacité à afficher une croissance rentable sur plusieurs années ».

De son côté, la Bourse de Paris rapporte que cette nouvelle entrée d’ALD sera la plus importante du marché parisien depuis 2015 comparée à l’arrivée d’Amundi, filiale de Crédit Agricole et numéro un européen de la gestion d’actifs. Pour Frédéric Oudéa, directeur général de la Société Générale, cette mise en Bourse est une stratégie, et d’après ses dires, « Nous nous plaçons dans une vision à dix ans : nous voulons donner à ALD la possibilité de saisir des opportunités de croissance et de diversification, lui donner le plus d’agilité opérationnelle et stratégique possible ».

Quelques chiffres sur ALD Automotive

Installée en France, ALD Automotive, professionnel du crédit auto,  exerce en tant que gestionnaire de flotte automobile et fournisseur de services attribués à la location de voiture. La filiale de la Société Générale est présente dans 41 pays du monde, en faisant intervenir quelque 6 000 salariés pour la gestion d’une flotte de 1,4 million de véhicules. Autrefois concentrée sur le marché des flottes d’entreprise, l’activité d’ALD se généralise et vise aujourd’hui les particuliers qui ont tendance à privilégier la location de voiture. Ainsi, entre 2016 à 2019, la société est confiante et prévoit une croissance annuelle moyenne de 8 % à 10 % de sa flotte, et ce, pour 7 % de progression annuelle moyenne. En 2016, le chiffre d’affaires ALD Automotive atteint les 7,5 milliards d’euros pour un bénéfice net part de 512 millions pour le groupe, soit une augmentation de 20.6 %. Au premier trimestre de l’année, le bénéfice net de l’entreprise a haussé de 9.7 % à 143,6 millions d’euros.

En avril 2017, ALD fait part d’un partenariat avec BlaBlaCar spécialisé dans le covoiturage et l’offre de location longue durée pour les particuliers.