Retour à la liste des articles Publié le : 31 août 2018
rachat de credit conseils

Le rachat de crédit comme opération de restructuration des dettes d’un emprunteur, comporte plusieurs avantages. Il figure parmi les solutions privilégiées pour faire face au cas de surendettement qui, pour information, a connu une baisse de 22 % en 3 ans selon la Banque de France. D’ailleurs, les conditions actuelles de regroupement de prêts s’avèrent intéressantes en raison de la diminution du taux d’intérêt légal de ce second semestre 2018. Voici quelques conseils pour réussir son rachat de crédit.

Faire le point sur sa situation

Il est nécessaire de faire un bilan de sa situation financière (revenus, charges fixes, nombre de crédits en cours, montant des mensualités…) avant de foncer tête baissée dans un rachat de crédit. Il importe également de définir l’objectif de l’opération (nouveau projet, retraite, équilibre financier) pour mieux présenter sa demande à un organisme financier ou à un courtier en rachat de crédit.

Sélectionner son organisme financier

Pour effecteur un rachat de crédit, on a le choix entre s’adresser directement à un organisme spécialisé comme solutis, et faire appel à un intermédiaire bancaire. Dans le premier cas, il s’avère intéressant de réaliser une simulation pour avoir une vision claire des modalités de l’opération. Sinon, le recours à un intermédiaire bancaire est pratique dans la mesure où ce professionnel va proposer plusieurs offres parmi lesquelles l’emprunteur peut choisir.

Préparer son dossier à l’avance

Une préparation du dossier de rachat de crédit à l’avance va permettre de gagner du temps. Pour analyser la demande de regroupement de prêts, les documents suivants sont généralement demandés : pièces d’identité, justificatif de revenus, tableau d’amortissement des différents prêts, relevés bancaires, etc.

Se renseigner au maximum

Le rachat de crédit est une opération qui requiert précision et rigueur. Il est ainsi utile de bien s’informer sur ses modalités et ses étapes. Pour cela, un conseiller financier est disposé à éclairer l’emprunteur sur ses interrogations. A noter qu’il est préférable d’exiger un interlocuteur unique qui sera en charge du dossier tout au long du processus de rachat. Il s’avère également nécessaire de vérifier la fiabilité de l’organisme de rachat de crédit afin d’éviter toute arnaque.

Prendre le temps pour réfléchir

La loi accorde un temps de réflexion de 14 jours après l’offre de rachat de crédit. Ce délai va permettre à l’emprunteur de bien étudier la proposition avant de prendre une décision. Une attention doit notamment être portée sur le coût de l’opération pour juger si l’opération est effectivement rentable.